Projets réalisés

Le Piknic Électronik embauche cinq jeunes en difficultés du programme TAPAJ.

Durant l’été 2011, cinq participants du programme TAPAJ agiront à titre de manoeuvre, d’agent d’accueil ou de préposé à l’entretien durant les 20 événements organisés par le Piknic Électronik au parc Jean-Drapeau de l’île Saint-Hélène. En partenariat avec la SDSVM et grâce à la volonté du Piknic Électronik ces jeunes auront l’opportunité d’obtenir une véritable expérience professionnelle.


Depuis 2000, Spectre de rue gère le programme TAPAJ, lequel s'adresse à des personnes vivant dans une grande précarité et n’étant pas prêtes à intégrer le marché du travail, tant sur le plan personnel que professionnel. TAPAJ offre à ces jeunes des contrats de travail sur une base ponctuelle. Le travail permet aux participants d’entreprendre différentes démarches à l’égard de leur mode de vie: logement, santé, consommation, estime de soi, etc. Les jeunes améliorent ainsi leurs conditions de vie d’adultes et développent leur confiance et estime personnelle tout comme leur confiance envers autrui. Le programme TAPAJ leur permet aussi d’acquérir de nouvelles habiletés personnelles et professionnelles.


Conscient de sa mission de démocratisation de la musique électronique et des innombrables talents que renferme la scène électronique montréalaise et internationale, le Piknic Électronik se veut un événement hebdomadaire innovateur alliant hédonisme et découverte. Par une programmation éclectique parfois classique, parfois audacieuse et des combinaisons inédites, le Piknic Électronik saura plaire à la fois aux adeptes et aux profanes du genre. À chaque semaine, le public est convié à un véritable cours 101 des différentes déclinaisons de la musique électronique.

Tout comme le Piknic Électronik, nous vous invitons à supporter un projet social. Vous pouvez joindre la Société de développement social de Ville-Marie au 514-503-4073.

La SDSVM est soutenue financièrement grâce à l’arrondissement de Ville-Marie.