Projets réalisés

Le Partenariat du Quartier des spectacles, promoteur de cette nouvelle destination culturelle, et la SDSVM sont heureux de collaborer avec trois organismes montréalais en offrant un travail à six personnes en situation de précarité pendant la période hivernale.

Six candidats choisis par les organismes la Maison du Père, Sac à dos et Spectre de rue auront une opportunité d’intégration socio-économique grâce à la volonté du Partenariat du Quartier des spectacles d’intégrer des travailleurs au parcours atypique au projet Sphères polaires sur la place des Festivals. Ces travailleurs issus de la clientèle de ces trois organismes assureront l’accueil et la vigie des installations hivernales du 6 décembre au 28 février. Sous l’encadrement de l’équipe des opérations du Partenariat, les participants jumelés en équipes de deux devront assurer une présence sur la place des Festivals 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Pour le Partenariat, cette collaboration est une occasion de travailler en adéquation avec le milieu et de partager son expertise à ce projet d’intégration.


Présente depuis « 40 ans » auprès des sans-abri, la Maison du Père est beaucoup plus qu’un refuge pour manger et dormir. Son équipe offre, jour après jour, à ceux qui le désirent, l’appui nécessaire pour sortir de l’itinérance et des services d’encadrement qui permettent d’éviter que certains ne retournent à la rue.


En janvier 2004, l'organisme Sac à dos ouvrait ses portes dans le sous-sol de l'Église-Unie Saint-Jean, située au 110, rue Sainte-Catherine est. Cet organisme offre un service d'entreposage à ceux et celles qui ont perdu leur logement afin qu'ils puissent conserver ce qu’ils possèdent dans un lieu sécuritaire et un appui à la réinsertion sociale.


Depuis 2000, Spectre de rue gère le programme TAPAJ, lequel s'adresse à des personnes vivant dans une grande précarité et n’étant pas prêtes à intégrer le marché du travail, tant sur le plan personnel que professionnel. TAPAJ offre à ces jeunes des contrats de travail sur une base ponctuelle. Le travail permet aux participants d’entreprendre différentes démarches à l’égard de leur mode de vie: logement, santé, consommation, estime de soi, etc. Les jeunes améliorent ainsi leurs conditions de vie d’adultes et développent leur confiance et estime personnelle tout comme leur confiance envers autrui. Le programme TAPAJ leur permet aussi d’acquérir de nouvelles habiletés personnelles et professionnelles.


Avec ses 80 lieux de diffusion culturelle, dont 30 salles de spectacles, et sa trentaine de festivals, le Quartier des spectacles de Montréal est l’endroit de prédilection pour entendre battre le cœur culturel de la métropole québécoise. Depuis 2003, le Partenariat du Quartier des spectacles assure la promotion et soutient le développement de cette nouvelle destination culturelle au cœur du centre-ville de Montréal. Il permet aux principaux acteurs du territoire, qu’ils soient du milieu culturel, universitaire, économique ou autre, d’intervenir dans un esprit de collaboration.


Vous pouvez joindre la Société de développement social de Ville-Marie au 514 312-7344