Projets réalisés

Desjardins Gestion immobilière embauche 4 personnes défavorisées du centre-ville pour l’entretien extérieur du complexe Desjardins.


Quatre personnes en réinsertion du programme TAPAJ, de La rue des femmes et de l’organisme SAC À DOS seront embauchées par Desjardins Gestion immobilière afin d’assurer l’entretien du pourtour du complexe Desjardins durant toute la saison estivale. La SDSVM est fière d’avoir participé à la mise en place de ce projet.

Desjardins Gestion immobilière (DGI) a le mandat d'administrer et de louer les espaces de plusieurs immeubles à Montréal et à Lévis. Son équipe multidisciplinaire travaille à la fois au maintien et à l'amélioration de la qualité physique des immeubles, mais aussi à l'optimisation de leur rendement et de leur plus-value. Le parc immobilier dont Desjardins Gestion immobilière assure la gestion se compose de 5 immeubles de bureaux à Lévis et du complexe Desjardins à Montréal. Ce dernier est un édifice multifonctionnel dont la surface locative totalise 2,6 millions de pieds carrés. Il comprend des locaux pour bureaux et une galerie commerciale de 110 boutiques et restaurants.

Depuis 2000, Spectre de rue gère le programme TAPAJ, lequel s'adresse à des personnes vivant dans une grande précarité et n’étant pas prêtes à intégrer le marché du travail, tant sur le plan personnel que professionnel. TAPAJ offre à ces jeunes des contrats de travail sur une base ponctuelle. Le travail permet aux participants d’entreprendre différentes démarches à l’égard de leur mode de vie: logement, santé, consommation, estime de soi, etc. Les jeunes améliorent ainsi leurs conditions de vie d’adultes et développent leur confiance et estime personnelle tout comme leur confiance envers autrui. Le programme TAPAJ leur permet aussi d’acquérir de nouvelles habiletés personnelles et professionnelles.

La rue des femmes de Montréal vient en aide aux femmes itinérantes et aux femmes en difficulté. Depuis 2002, La rue des femmes a ajouté un centre multiservices lequel intègre une structure d’hébergement, la Maison Olga. Plus de 400 femmes en détresse font appel annuellement à La rue des femmes.

En janvier 2004, l'organisme Sac à dos ouvrait ses portes dans le sous-sol de l'Église-Unie Saint-Jean, située au 110, rue Sainte-Catherine est. Cet organisme offre un service d'entreposage à ceux et celles qui ont perdu leur logement afin qu'ils puissent conserver ce qu’ils possèdent dans un lieu sécuritaire et un appui à la réinsertion sociale.

Tout comme Desjardins Gestion immobilière, nous vous invitons à supporter un projet social.

Vous pouvez joindre la Société de développement social de Ville-Marie au 514 312-7344.

La SDSVM est soutenue financièrement grâce à l’arrondissement de Ville-Marie.