Projets réalisés

Consortium Écho-Logique élargit sa proposition d’embauche à des personnes en situation de précarité pour réaliser des activités de récupération lors de festivals à Montréal.


La SDSVM est fière de participer à ce projet estival où des personnes de la Maison du Père et du programme TAPAJ offrent leurs services au Consortium Écho-Logique pour réaliser des tâches de récupération lors de festivals qui se déroulent à Montréal.

Entreprise d'économie sociale fondée en 2001, le Consortium Écho-Logique se distingue par une vision différente, axée sur les valeurs de l'économie sociale et de l'écocitoyenneté, et par une image dynamique et novatrice. Première entreprise au Québec à avoir implanté une gestion environnementale des matières résiduelles (GEMR) sur les sites d’événements, et ce, de façon systémique, le Consortium Écho-Logique est né d’un constat : les déchets générés lors d’événements sont composés presque entièrement de matières valorisables. Fort d’une enviable réputation d’expert en GEMR, le Consortium contribue aussi à créer, année après année, un énorme mouvement écocitoyen avec l’aide de l’Écho’Scouade, des festivaliers, des promoteurs d’événements et des commerçants. L’objectif du Consortium? Que chaque citoyen contribue à un avenir durable où la voie des sites d’enfouissement n’est plus l’unique alternative proposée.

Présente depuis « 42 ans » auprès des sans-abris, la Maison du Père est beaucoup plus qu’un refuge pour manger et dormir. Son équipe offre, jour après jour, à ceux qui le désirent, l’appui nécessaire pour sortir de l’itinérance et des services d’encadrement qui permettent d’éviter que certains ne retournent à la rue.

Depuis 2000, Spectre de rue gère le programme TAPAJ, lequel s'adresse à des personnes vivant dans une grande précarité et n’étant pas prêtes à intégrer le marché du travail, tant sur le plan personnel que professionnel. TAPAJ offre à ces jeunes des contrats de travail sur une base ponctuelle. Le travail permet aux participants d’entreprendre différentes démarches à l’égard de leur mode de vie: logement, santé, consommation, estime de soi, etc. Les jeunes améliorent ainsi leurs conditions de vie d’adultes et développent leur confiance et estime personnelle tout comme leur confiance envers autrui. Le programme TAPAJ leur permet aussi d’acquérir de nouvelles habiletés personnelles et professionnelles.

Tout comme le Consortium Écho-Logique, nous vous invitons à supporter un projet social.

Vous pouvez joindre la Société de développement social de Ville-Marie au 514 312-7344.

La SDSVM est soutenue financièrement grâce à l’arrondissement de Ville-Marie.