Projets réalisés

L’Association du Quartier du Musée embauche quatre jeunes du centre-ville pour la revitalisation de son exposition Orign’Art.


En partenariat avec la SDSVM, quatre jeunes en réinsertions du programme TAPAJ seront embauchés par l’Association du Quartier du Musée pour réaliser diverses tâches d’entretien et de peinture sur neuf sculptures d’orignaux grandeur nature (en deux dimensions) dans le cadre de l’exposition extérieure Orign’Art.

Le long de la rue Sherbrooke entre les rues Saint-Mathieu et Stanley des orignaux sont exposés pour une période de 4 ans. Chaque été, de nouveaux orignaux viendront s’ajouter à la collection déjà en place.

Créée en 1996 avec l'appui des commerçants, l'Association officialise un quadrilatère où se regroupent les plus beaux édifices victoriens du centre-ville. Cette association dynamique participe activement à la promotion et à la vie de ce quartier unique. Le Quartier du Musée est reconnu depuis plus d'un siècle comme étant un lieu unique où se regroupe l’art sous toutes ses formes. Galeries, boutiques de mode, joailliers, antiquaires, restaurants, hôtels et soins corporels sont autant d’attraits qui font du Quartier du Musée une destination de choix. L'Association est une présence enthousiaste au sein du quartier, assurant le développement commercial et culturel dans le respect de l’esprit des lieux.

Depuis maintenant dix ans, Spectre de rue abrite le programme TAPAJ, lequel vient en aide à des jeunes de 16 à 30 aux prises avec des problèmes de stabilité, tant sur le plan personnel que professionnel, et qui ne sont pas nécessairement prêts à intégrer le marché du travail sur une base permanente. TAPAJ s’est associé, au cours des dernières années, à plusieurs partenaires commerciaux, comprenant à la fois des organismes, des institutions financières et des entreprises privées, faisant en sorte d’offrir aux participants du programme des contrats de travail diversifiés, sur une base ponctuelle. Par conséquent, les outils acquis au cours de ces expériences en milieux professionnels les aideront à entreprendre graduellement les changements dans certains aspects de leur mode de vie: logement, santé, consommation, estime de soi, etc. Les jeunes améliorent ainsi leurs conditions de vie d’adultes et développent leur confiance et estime personnelles, tout comme leur confiance envers autrui. Le programme TAPAJ leur permet aussi d’acquérir de nouvelles habiletés personnelles et professionnelles.

Tout comme l’Association du Quartier du musée, nous vous invitons à supporter un projet social.

Vous pouvez joindre la Société de développement social de Ville-Marie au 514 312-7344. La SDSVM est soutenue financièrement grâce à l’arrondissement de Ville-Marie.